LAFOND, Marie-Hélène

Biographie de l'auteur :

Anciennement documentaliste, Marie-Hélène Lafond est une passionnée des livres et de l’écriture. Dans un premier temps, elle collabore avec le site momes.net puis en 2006, elle crée son propre site, La tête dans les mots, qui met à la disposition des professeurs des écoles, mais aussi des parents et des enfants, ses textes pour une utilisation pédagogique.

Elle écrit pour la jeunesse des albums, de petits romans, des pièces de théâtre à jouer par des enfants, des comptines et poésies... Elle participe à des rencontres-lectures en milieu scolaire, réalise des fiches d’activités et des jeux ludo-éductatifs pour les enseignants. Elle anime aussi des ateliers d’écriture.

Ses deux domaines de prédilection sont de jouer avec les mots et l’humour.

En 2010, elle participe au concours « Ouvrez les livres aux bébés » organisé par le Conseil Général du Puy de Dôme (projet « Léon ne sait pas dire non » classé 4ème)

En 2012 Marie-Hélène Lafond est sélectionné pour le prix CROQU’LIVRES (10ème édition du Prix Littéraire jeunesse de Chambray-lès-Tours) pour son album » Le mouton qui voulait être loup. »

                                          SITE INTERNET : http://latetedanslesmots.free.fr

                                           Blog : http://dumotalafeuille.blogspot.com

                                            Contacter Marie-Hélène Lafond : [email protected]

Bibliographie de ses livres :

ALBUMS : 20 x 15 à partir de 3 ans

Ouistiti a disparu !

Éditeur de poche : Petite fripouille

Message perso de l'auteur :

Plus qu'un simple roman policier, ce livre est à la fois un roman noir et un roman d'amour, mais aussi un thriller . En plus j'ai découvert l'Ile de Lewis qui se trouve en Ecosse (comme chacun le sait !).

Ici nous suivons l'inspecteur Fin Macleod, envoyé sur son île natale pour sur un meurtre, celui d'un homme qui jouait les caïds lorsqu'ils étaient mômes... Mais ce n'est pas vraiment sur l'enquête policière que se concentrera Fin - qui ne songe d'ailleurs qu'à quitter la police - mais sur son passé. Il est l'un des rares hommes à avoir réussi à quitter cette île hors du temps, aux rites séculaires. Les retrouvailles avec les amis (ou ennemis) d'enfance fait ressurgir des fantômes et des secrets mais aussi la jalousie...

Ce roman est magistralement écrit et distille un suspense savamment dosé par un aller-retour narratif entre présent et passé. Il est de plus très bien documenté, et Peter May parvient à immerger totalement le lecteur et à le couper de son entourage.

je ne suis pas parvenue à m'arracher de l'histoire une fois le livre en main car, en plus, les personnages sont attachants, malgré leurs défauts et leurs secrets, profondément humains : celui qui est devenu le gros Artair (le meilleur copain d'enfance de Fin), Marsaili, l'amour d'enfance du héros, et tous les autres. Sans parler Fionnlagh, le fils de Marasaili, qui noue un lien très fort avec Fin.
Pourtant, derrière ce tableau sympathique, il y a un meurtre à résoudre... Et l'auteur Peter May parvient à se sortir magistralement de thèmes sensibles comme l'enfance maltraitée, le désespoir et la jalousie. Le tout est évoqué avec intelligence et sans voyeurisme.

Et en plus, il y a une suite : "L'Homme de Lewis" sur lequel je me suis précipitée dès sa sortie


Dédicace(s) du samedi

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
18
18½
                  
Romans                  
Essais                  
Polars                  
SF                  
Jeunesse XXXX    XXXXXXXX 
Autre                  

Dédicace(s) du dimanche

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
                
Romans                
Essais                
Polars                
SF                
Jeunesse                
Autre