GENEST, Véronique

Biographie de l'auteur :

Véronique Genest, est une comédienne française, née le 26 juin 1956 à Meaux (Seine-et-Marne)

 

 

Dans les années 1980, après quelques publicités et des petits rôles comme La Loupe du diable de Pierre Badel ou La Banquière de Francis Girod où elle figure encore sous son véritable nom, elle démarre une carrière cinématographique, prenant le pseudonyme de Véronique Genest avec les quatre épsodes de la mini-série Nana, qui lui fait rencontrer la célébrité en 1981.

 

Elle enchaîne avec succès cinéma, télévision et théâtre et reçoit plusieurs prix.

 

En 1984, Ça n'arrive qu'à moi, aux côtés de Francis Perrin où elle incarne Prudence, la fille de Bernard Blier.

 

En 1986, L'Amuse Gueule, avec Daniel Auteuil et Philippe Khorsand qu'elle joue au Théâtre Palais-Royal pendant un an.

 

En 1987, Association de malfaiteurs de Claude Zidi où elle donne la réplique à François Cluzet et Christophe Malavois.

 

En 1989, elle joue dans le dernier épisode de la série David Lansky, avec Johnny Hallyday dans le rôle principal.

 

En 1992, elle devient populaire grâce à la série policière française Julie Lescaut, diffusée sur TF1, et dont elle interprète le rôle-titre.

 

Après plusieurs nominations, elle obtient son premier 7 d'Or, pour la série Julie Lescaut, en 1997. C'est le public, appelé à voter pour la première fois, qui le lui décerne.

 

En 1999, elle remporte un deuxième 7 d'Or comme meilleur actrice pour Julie Lescaut et le téléfilm Un amour de cousine.

 

En 2001, un troisième 7 d'Or la consacre meilleure comédienne pour Julie Lescaut.

 

En 2003, le Festival de Saint-Tropez lui remet le Prix spécial du public à un héros de série.

 

Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle crée sa propre maison de production, Sam et Compagnie, avec son mari Meyer Bokobza. Ils y produisent des films aussi différents que Une femme si parfaite, Un transat pour huit, La Dame d'Izieu.

 

En 2008, elle sort, chez l'éditeur Michel Lafon, son premier livre 46/38 Guerre et poids qui relate avec humour une cure de thalassothérapie à Brides-les-Bains. Elle en tire un "seule en scène", Madame Butterligth, qui traite des déboires d'une comédienne aux prises avec ses addictions à la cigarette et aux pâtisseries, qu'elle joue au Théâtre de la Gaité Montparnasse pendant quatre mois début 2009.

 

En 2010, elle monte une autre société de production Madame Butterlight plus axée sur le théâtre.

 

Elle revient au théâtre en 2012 avec la pièce Plein la vue, au Théâtre de La Michodière,où sa belle-fille Gabou Bokobza lui donne la réplique.

 

En janvier 2014, après 22 ans de succès et 101 épisodes, la série Julie Lescaut se termine sur un très haut score d'audience.

 

Bibliographie de ses livres :

22 V'la Julie - Michl Lafon

46/38 : Guerre et poids - J'ai Lu

Éditeur de poche : Michel Lafon


Dédicace(s) du samedi

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
18
18½
                  
Romans                  
Essais  XXXX    XXXXXXXX
Polars                  
SF                  
Jeunesse                  
Autre                  

Dédicace(s) du dimanche

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
                
Romans                
Essais  XXXX    XXXXXX
Polars                
SF                
Jeunesse                
Autre