MARCHAND, Stéphane

Biographie de l'auteur :

Né à Lille en 1961, Stéphane Marchand, écrivain, peintre, photographe et parolier, est l'auteur de romans parus au Mercure de France et d'ouvrages pour la jeunesse chez Bayard et Flammarion. "Maelström", son premier thriller paru chez Flammarion et J'ai lu, a obtenu le Prix du premier roman policier de la ville de Lens. Son nouveau roman, "Nos rêves indiens" vient de paraître aux Éditions Fleur Sauvage. Stéphane Marchand écrit  également sous pseudonyme des romances érotiques pour Addictives et Milady Romantica. Cinq ans après "Maelström", son prochain thriller paraîtra aux Editions Bragelonne en octobre 2017.

Bibliographie de ses livres :

15      La partition du voyageur, Mercure de France (s'il est encore en stock quelque part, car publié en 1989 !)
30      Un martien dans le frigo, Bayard Poche (littérature jeunesse)
30      Une grenade dans le crâne, Castor Poche/Flammarion (littérature jeunesse)
100    Maelström - J'ai Lu (thriller)

100    Nos rêves indiens - Éditions Fleur Sauvage (Roman)

 

Éditeur de poche : J'ai Lu

Son coups de coeurs en poche :


Message perso de l'auteur :

"Mon premier auteur anglais fut une femme, Enid Blyton, dont j’ai lu et relu les aventures de Oui-Oui, avec une passion inégalée pour « Oui-Oui pilote de course » ! Et puis il y a eu Rudyard Kipling et Lewis Carroll. Plus tard, « Les Vagues » de Virginia Woolf m’ont bercé,  et j’ai frémi au fil des chapitres de « Orange mécanique » par Anthony Burgess. Je n’oublie pas James Joyce qui m'interpelle depuis toujours, sans pour autant parvenir à le déchiffrer. « Finnegans Wake » est une somme qui m’impressionne, un bel objet qui accroche souvent mon regard. Je le caresse parfois comme un espoir et son titre me fait rêver pour je ne sais quelle raison, mais j’attends patiemment que mon cerveau soit en mesure d’en appréhender les subtilités...   En ce qui concerne ma présence à cette nouvelle édition de Saint-Maur en poche, je suis tout simplement ravi. J’ai adoré y participer voici quelques années pour présenter « Maelström » au public. J’avais tout particulièrement apprécié l’accueil exceptionnel et l’organisation sans pareille  de cette manifestation. En un mot comme en cent, un bon Saint-Maur en poche est largement plus excitant qu’un Salon du Livre de Paris :-)"


Dédicace(s) du samedi

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
18
18½
                  
Romans                  
Essais                  
PolarsXXXXXX    XXXXXXXX
SF                  
Jeunesse                  
Autre                  

Dédicace(s) du dimanche

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
                
Romans                
Essais                
PolarsXXXXXX    XXXXXX
SF                
Jeunesse                
Autre