MOATTI, Michel

Biographie de l'auteur :

Maître de conférences à l’université de Montpellier, Michel Moatti enseigne le journalisme et la communication.  Journaliste pendant seize ans, en particulier comme correspondant pour l’agence britannique Reuter’s, il a vécu à Londres au début des années 1990. 

Bibliographie de ses livres :

10/18

Retour à Whitechappel

Blackout baby

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

L’effet médias : pour une sociologie de la critique de l’information - L’harmattan

La vie cachée d’internet : réseaux, tribus, accros - Imago

Éditeur de poche : 10/18

Son coups de coeurs en poche :

Football Factory
John King

Message perso de l'auteur :

Côté  Iles britannique, et en laissant de côté mon fond d’écran totalement addictif composé du trio des « D », Dickens, Doyle et Du Maurier, j’ai adoré  Footbal Factory, le premier roman de John King, paru en 1996.

Plongée tétanique dans la tête d’un hooligan supporter de Chelsea, fasciné par la violence et la bouffe indienne. On sent la pluie de Battersea Park, l’odeur des fish and chips dans Fulham Road et de la bière des pubs minables des cités industrielles, à peine entrevues à travers les vitres d’un car de supporters comateux. Le tout sur une bande-son des Specials et des Stranglers… À mon avis, un chef d’œuvre autant sur le plan littéraire que sociétal.

Aucun bouquin de sociologie n’a – depuis « La Misère du Monde » de Pierre Bourdieu – aussi justement dépeint le quotidien de la classe ouvrière européenne dans la mondialisation en marche. Si : « Le Quai de Ouistreham », de Florence Aubenas. Mais ce n’est pas non plus un bouquin de socio…


Dédicace(s) du samedi

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
18
18½
                  
Romans                  
Essais                  
Polars         XXXXXXXXX
SF                  
Jeunesse                  
Autre                  

Dédicace(s) du dimanche

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
                
Romans                
Essais                
Polars XXXXXXX        
SF                
Jeunesse                
Autre