BORNAIS, Gilles

Biographie de l'auteur :

Gilles Bornais a été nageur de compétition, entraîneur de natation et journaliste, successivement directeur général de l’Echo Républicain à Chartres, rédacteur en chef au Parisien et directeur de la rédaction de France Soir. Il est aujourd’hui consultant dans la presse.

Son premier roman, un polar historique, Le Diable de Glasgow, a obtenu le prix Griffe Noire en 2001 et vient d’être réédité au format poche par les éditions du Masque. Il est le premier d’une série qui met en scène les enquêtes du détective de Scotland Yard Joe Hackney, un ex-malfrat boiteux amoureux des bas-fonds de Londres et d’ailleurs. La dernière enquête "Le Sang des Highlands" (City) a été publiée en mars dernier. Gilles Bornais est également l’auteur de romans policiers dont  « Franconville bâtiment B » (Série Noire Gallimard) et « Ali casse les prix » (Grasset) et de plusieurs romans sans flic qui mêlent tragédie et humour, dont « J’ai toujours aimé ma femme » (Fayard) et « Une nuit d’orage » (Fayard)  paru en 2016. Il vient de publier "Le nageur et ses démons" (François Bourin) un récit/essai où il analyse avec passion et émotion la natation, celle des baigneurs autant que des champions.

 

http://gillesbornais.com

Bibliographie de ses livres :

Format poche

 

Le Diable de Glasgow (Le masque Poche) 60

Les Nuits rouges de Nerwood (le Masque Poche) 40

 

Grand format

Le Sang des Highlands (City) 40

Le Nageur et ses démons (François Bourin) 40

Une nuit d'orage (Fayard) 10

J'ai toujours aimé ma femme (Fayard) 20

Huit minutes de ma vie (JC Lattès) 10

 

Éditeur de poche : Le Masque

Son coups de coeurs en poche :

Le meurtre de Roger Ackroyd
Agatha Christie

Message perso de l'auteur :

J'avais quinze ans. Ma mère avait rapporté Le meurtre de Roger Ackroyd du marché d'Epinay où elle l'avait loué 50 centimes de franc pour une semaine à un bouquiniste. Elle me l'avait passé après l'avoir lu. Au début, je n'accrochais pas, Trop de personnages, de détails... Puis le choc du dénouement.  Pour comprendre comme j'avais pu être abusé, j'ai relu le livre... Pour moi cette madame Christie avait inventé le livre qu'on relit deux fois (pour le même prix). Moi qui n'avais lu que Bob Morane, Edgar Poe et des manuels de pêche à la ligne, je dévorais Conan Doyle, Maurice Leblanc, Dickens, Collins, Caleb Carr, Hammett, Crumley et les autres. Quand je me suis lancé dans l'écriture, le polar était une évidence, l'Ecosse et l'Angleterre une autre. J'ai commencé à écrire mon premier roman, le Diable de Glasgow dans un pub à Inverness,devant un mauvais café. Ma plus grande griserie dans un pub. Parfois j'ai voulu faire à mes lecteurs le plus beau cadeau, les berner au point de leur donner envie de lire le livre une deuxième fois (pour le même prix)...


Dédicace(s) du samedi

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
18
18½
                  
RomansXXXXXX    XXXXXXXX
Essais                  
Polars                  
SF                  
Jeunesse                  
Autre                  

Dédicace(s) du dimanche

10
10½
11
11½
12
12½
13
13½
14
14½
15
15½
16
16½
17
17½
                
RomansXXXXXX    XXXXXX
Essais                
Polars                
SF                
Jeunesse                
Autre